A mostra Donn’è Lettere

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Email
  • RSS

Di ghjugnu scorsu, hè stata inaugurata a nostra mostra Donn’è Lettere, iniziata è cuncipita in u quadru di a chjama à prugetti per a Simana di a Lingua Corsa purtata ogni annu da a Cullettività Territuriale di Corsica.

 

 

Incù sta mostra,

si tratta di una vulintà di ripiazzà a lingua corsa in carrughju, dendu à vede à tutt’ognunu a ricchezza di a so literatura. Si tratta dinù di sfruttà appenuccia di più e sfarente maghjine date à a donna ind’a literatura è ancu ind’a cultura corsa in sè stessa, ch’ella sia tradiziunale o cuntempuranea.

Cusì sὸ messe in risaltu filu à filu fiure tradizunale di a donna, cum’è, per un dettu, a fiura materna o quella di a donna chì soffre è campa d’amore, ma dinù maghjine forse menu sfruttate, cum’è quella di a donna d’oghje, menu impaurita da e cose di a vita chè e so anziane, o ancu quella di a donna chì, luntanu d’esse sottumessa à l’omi, si ne ride spessu !

Sta mostra hà dinù per particularità d’esse « tragulina », vene à di ch’ella hà per scopu di girà trà parechje cità di Corsica. S’ella hè stata prima stesa in Corti, locu naturale di u CPIE Corti Centru di Corsica A Rinascita, hà digià cuntinuatu u so giru in Macinaghju, induv’ella fermerà sposta tuttu l’estate, prima di raghjunghje Aiacciu di sittembre, per torna un mese sanu !

 

En juin dernier a été inaugurée notre exposition Donn’è Lettere, initiée et conçue dans le cadre de l’appel à projets pour la Simana di a Lingua Corsa, porté chaque année par la Collectivité Territoriale de Corse. Cette exposition a pour motif et finalité une volonté affirmée de replacer la langue corse dans la rue, au vu de tout un chacun, par le biais d’une mise en lumière et en images d’extraits de la littérature insulaire, sur des supports fixés aux réverbères des villes.

Ainsi sont mises en relief tour à tour les images que l’on peut estimer « traditionnelles » de la femme, comme par exemple celle de la mère nourricière ou celle de la femme qui souffre et se languit des suites d’une peine de cœur ; mais aussi des images de la femme peut-être moins souvent exploitées, ou moins conformistes, telles que celle de la femme d’aujourd’hui, qui n’a pas froid aux yeux, ou encore celle de la femme qui, loin d’être soumise aux hommes, se moque bien souvent d’eux !

Cette exposition a enfin pour caractéristique d’être itinérante, en ce qu’elle a été conçue dans le but d’être installée dans toutes les villes de Corse qui en manifestent le souhait. Ainsi, si cette exposition a bien évidemment initié son périple au détour des ruelles de Corte, siège du CPIE Corte Centre Corse A Rinascita, cette dernière a néanmoins d’ores et déjà commencé à arpenter  les rives côtières et littorales, en étant installée à Macinaghju, où elle restera à la vue des passants tout l’été, avant de rejoindre dès septembre, le golfe ajaccien, qui l’accueillera là encore un mois durant !

 

Rubrique : Actualités générales, Actualités social - Mot-clès : , , , , .