Vie du réseau

Devenez acteur de la surveillance de la grippe en Corse !

Publié il y a par Moracchini

Depuis 2012, un nouveau dispositif de surveillance de la grippe par Internet : www.GrippeNet.fr, a été mis en place par l’Inserm et l’InVS. L’équipe EA 7310 « Bioscope Méditerranée » de l’Université de Corse, avec le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse, est chargée du développement régional de ce projet.

Notre CPIE, Pôle Territorial de Référence de la CSTI, a signé en 2012, une convention de partenariat avec l’INSERM afin de soutenir cette action auprès du grand public et des scolaires de Corse. L’intérêt de cette démarche de « science participative » est de sensibiliser le grand public aux questions de « santé publique ».

GrippeNet.fr en Corse offre la possibilité à tous les résidents de Corse, de participer à la surveillance et à la recherche sur la grippe saisonnière de façon anonyme.

Rencontres de la Biodiversité – 27/01/14 – Ile-Rousse

Publié il y a par Poli

Une trentaine de personnes, issues de la sphère institutionnelle, privée, scientifique, associative, ou venus à titre personnel, étaient présentes au Bar Lounge « Le Rendez-Vous » à Ile-Rousse, pour écouter, discuter et échanger, durant près de 2 heures, autour du thème « La biodiversité : support de vie en Balagne », dans le cadre des premières Rencontres de la Biodiversité.

Premières Rencontres de la Biodiversité – 27 janvier 2014 à Ile Rousse

Publié il y a par Thibault

Notre CPIE, à travers son pôle CSTI, organise ses premières « Rencontres Biodiversité » le lundi 27 janvier à Ile-Rousse à 18h30 au bar lounge « le Rendez-vous ».

Venez échanger et débattre librement et en toute convivialité sur le thème « La biodiversité : support de vie en Balagne »

Cet événement s’inscrit dans un objectif de rencontres et d’échanges, à travers une mise en réseau de l’ensemble des acteurs sur le territoire insulaire. Les « Rencontres biodiversité » se présentent sous une forme interactive, le but étant d’amener les participants à se questionner, discuter et échanger.

Première rencontre de l’astronomie

Publié il y a par fmariani

Dans le cadre de ses activités de Pôle Territorial de Référence  de la Culture Scientifique Technique et Industrielle en Corse, notre association a organisé,  en partenariat avec l’Astro Club de Porto-Vecchio et le Musée de la Corse, la « première rencontre de l’astronomie » le samedi 30 novembre 2013.

Le réseau rural Corse en action

Publié il y a par Foubert

La première journée territorialisée sur le thème « Transmettre, valoriser et formaliser les savoir-faire productifs et culturels » se déroulera le vendredi 22 novembre à la mairie de Bocognano à partir de 10h00 (voir programme).

Rencontre avec le Professeur Christian Amatore

Publié il y a par Poli

En partenariat avec la Mairie de Corte, nous avons organisé le vendredi 28 juin 2013, à 18 H, dans la salle des Mariages à Corte, une Rencontre avec le Professeur Christian AMATORE, Agrégé de Chimie, Directeur de Recherche au CNRS, Membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie Européenne, Chevalier de l’Ordre national du mérite et Chevalier de la Légion d’Honneur.

Comment mieux anticiper les épisodes de vents violents et d’inondations meurtrières que nous subissons depuis ces dernières années ?

Publié il y a par Thibault

Les catastrophes de Vaison-la-Romaine en septembre 1992, celles du Gard en 2002 et de Draguignan en 2010 se sont abattues sur le sud de la France, avec des inondations meurtrières et dévastatrices. De même, en Corse, on se souvient des inondations meurtrières de novembre 1993 et ce type de phénomène a tendance à se reproduire plus ou moins violemment chaque année, principalement en automne. L’Espagne et l’Italie, nos voisins les plus proches sur le pourtour méditerranéen, ont aussi eu leur lot d’évènements destructeurs et en octobre cette année, deux jeunes étudiants de l’Université de Toulon ont perdu la vie, emportés par une brutale montée des eaux. A l’heure actuelle, les spécialistes de la recherche et de la prévision météorologique, s’ils sont capables de prévoir une situation critique, ne peuvent pas déterminer avec précision le lieu et l’intensité des précipitations. C’est pourquoi ils ont organisé, avec le soutien de Météo-France, du CNRS, du CNES et des Universités, une expérience internationale de grande envergure pour mieux comprendre ces phénomènes et améliorer leur prévision pour mieux s’en prémunir.